Presse

L’Autre École s’installe à L’Épopée à Marseille pour la rentrée 2021

Le média en ligne Gomet’ consacre un article au projet d’implantation de L’Autre École à Marseille avec son partenaire Synergie Family.

Gomet'
L’Autre École s’installe à L’Épopée à Marseille pour la rentrée 2021

L’Épopée, tiers-lieu d’innovation éducative du quartier Sainte-Marthe de Marseille, sera l’écrin de l’Autre École dès septembre 2021, avec 30 élèves répartis en deux classes pilotes – une maternelle et un CP-CE1. Fondée par Lionel Sayag en 2016, cette école alternative a déjà fait ses preuves en Ile-de-France avant de se projeter dans le sud.

Basée sur la singularité et le talent de l’enfant, L'Autre École s’appuie sur les enseignements de résultats scientifiques et de pédagogues reconnus comme Steiner ou Montessori. Sa pédagogie 100% bilingue « ambitionne de permettre à chaque enfant de devenir lui-même », nourrit par l’environnement de l’Épopée « qui bourdonne d’idées, de projets inclusifs, éducatifs et de rencontres avec des acteurs innovants » affirme le communiqué de Synergie Family qui porte L’Épopée.

Ainsi, le tiers-lieu permettra aux enfants de bénéficier d’un programme « d’afterschool « avec la possibilité de jouer au théâtre, de faire du sport ou encore de s’essayer au studio d’enregistrement.

« Si nous n’avons pas d’enfants de Sainte-Marthe, le projet ne sera pas réussi »

Pauline de Meslon, chargée de projet éducatif de l’Épopée

 

Par ailleurs, Pauline de Meslon témoigne de la nécessité d’ancrage de l’Autre École. Une grande partie des élèves scolarisés devront habiter le 14e arrondissement de la ville : « Si nous n’avons pas d’enfants de Sainte-Marthe, le projet ne sera pas réussi ». Pour communiquer aux familles à proximité, l’Épopée travaille avec les associations et les médias du quartier comme la radio enligne RK13.

Les fondations pour financer les frais scolaires

 

Pour intégrer l’école, « aucun critère n’est prérequis » affirme Pauline de Meslon. Les familles déposent, dans un premier temps, un dossier écrit sur le site pour ensuite, rencontrer les responsables de l’école afin de s’assurer « qu’ils sont bien en accord avec l’approche ».Une fois le dossier sélectionné, les frais de scolarité sont étudiés par « un système de péréquation ». Ainsi, les parents dont le quotient familial est le plus bas, payeront un prix moindre et inversement.

Le prix des écoles alternatives est généralement élevé. Le directeur de l’école, Lionel Sayag, ne l’a pas encore définit puisqu’il « fait d’abord un benchmark du coût des écoles Montessori à Marseille » afin de fixer un prix adapté aux ménages marseillais. Le coût par élève avoisinerait – au prix fort – 6000€ par an, soit 500€ par mois. Néanmoins, à la différence du modèle d’Ile-de-France, l’Épopée Marseille veut rendre cette école plus accessible aux familles, en discutant « avec différentes fondations » qui pourraient financer les frais scolaires de 30% d’enfants scolarisés.

Les écoles alternatives rares à Marseille

 

« Les écoles alternatives se comptent sur les doigts de la main, et encore… » mentionne Pauline de Meslon. Pourtant, c’est à Marseille que Lionel Sayag décide de délocaliser son école en premier. C’est une rencontre entre Laurent Choukroun, le cofondateur de l’Épopée et Lionel Sayag qui a engagé le pas : « ils étaient alignés en terme de valeurs ».

Presse

L’Autre École arrive enfin à Marseille

Le Bonbon Marseille annonce l’ouverture de notre école dans le quartier de Sainte Marthe, un projet inclusif pour offrir à tous l’éducation de tous les possibles.

Le Bonbon Marseille
Presse

Podcast Bien dans sa classe : Une école où le bien être est au cœur des préoccupations

A l’occasion d’une série de podcasts audios autour de pédagogies innovantes centrées sur le bien-être de l’enfant, Lionel Sayag présente le projet L’Autre École et sa vision d’une éducation pensée pour révéler le plein potentiel à la fois des élèves et des enseignants.

Klassroom
Vie de l'école

Parent's Day - Fête des parents

Les élèves ont préparé un cadeau spécial en classe à l’occasion de la Fête des Parents.

Cecilia
Enseignante francophone