L'école primaire bilingue

Les enfants d’aujourd’hui sont les adultes de demain. Nous devons leur donner les moyens de s’adapter à des métiers qui n’existent pas encore, à  coexister dans leur futur environnement, en ayant confiance en eux, en étant à l’écoute de l’Autre, en étant bienveillant, respectueux, surtout en étant heureux et désireux de participer à la grande aventure qu’est la vie. Nous proposons une pédagogie innovante , mélange de philosophies qui ont fait leurs preuves (Montessori, Steiner, Freinet,…) et de recherches actuelles sur les neurosciences et la psychologie positive. L’Autre Ecole est un établissement non confessionnel, suivant les programmes de l’Education nationale, prônant la mixité sociale.

Les caractéristiques de l’école primaire de L’Autre École :

1. Bilingue francais-anglais : Deux professeurs (un francophone et un anglophone)

C’est dès le plus jeune âge que le cerveau de l’enfant est le plus réceptif, il absorbe tout, comme une véritable éponge. Il est prêt à intégrer sa langue maternelle ainsi qu’une ou plusieurs langues en parallèle. A L’Autre Ecole, l’enfant sera immergé dans un véritable environnement bilingue français et anglais, un enseignant francophone et un enseignant anglophone, seront ensemble en journée complète. A travers les différentes activités, les enfants vont percevoir de nouveaux sons pour certains, une habitude familiale pour d’autres. Chaque enseignant dont la langue parlée est sa langue maternelle apportera à l’enfant, en plus du vocabulaire quotidien, des éléments importants de sa culture grâce aux contes, chansons, fêtes. Grâce aux comptines, rituels, lecture de contes, jeux , motricité, travaux manuels, les enfants vont mimer, répéter de façon ludique. Petit à petit, le vocabulaire va s’enrichir et les échanges vont se mettre en place. Il est essentiel que les enfants évoluent dans un milieu multiculturel qui leur permette une ouverture d’esprit sur le monde qui les entoure. Cela leur permettra de comprendre l’Autre et de s’enrichir des différences. L’enseignement dispensé permettra ainsi aux enfants, qui sont les adultes de demain, d’apprendre, à penser, réfléchir, critiquer, analyser,  donner son avis (importance de l’oralisation ). En d’autres termes, cela permettra à l’enfant d’exister dans un groupe, de se sentir valorisé.

2. Classes multiniveaux à petits effectifs : Les classes seront composées de 25 élèves au maximum afin de pouvoir adapter la pédagogie à chaque enfant de manière individuelle

Les classes sont multi-niveaux (PS-MS-GS , CP-CE1, CE2-CM1-CM2). Cela permet à la fois, une amélioration du langage et de la structuration de la pensée. Le développement de la socialisation se réalise en adéquation avec l’environnement habituel : petits et plus grands se côtoient en apprenant à respecter les possibilités et les limites de chacun. Chaque enfant peut évoluer à son rythme, avec la possibilité d’atteindre des objectifs d’apprentissage correspondant à un autre niveau d’âge.

3. Pédagogies actives imprégnées de divers courants et influences : Montessori, Freinet, Steiner… Nous avons développé une pédagogie active prenant le meilleur de chaque courant de pensées

L’enfant est le moteur de son propre apprentissage, guidé par l’enseignant , en fonction de son propre rythme. Accueillir l’enfant à l’école, c’est le reconnaître dans sa personne individuelle, c’est établir avec lui, une relation de confiance et de responsabilité dans la continuité. Lorsque ces bases sont posées, l’école peut alors répondre aux besoins fondamentaux de cet être en développement qui lui est confié. La tâche de l’enseignant devient alors, de favoriser l’épanouissement de chaque enfant, de l’accompagner vers la découverte de la vie et des apprentissages. Ce postulat n’est pas nouveau, tous les grands pédagogues du siècle dernier, en ont fait le constat.

Maria Montessori insistait sur le fait que les forces du développement sont incluses dans l’être vivant et que l’œuvre de l’éducation consiste à conserver leur spontanéité et à éloigner tout ce qui pourrait les affaiblir et les empêcher de s’épanouir. L’enfant doit édifier lui-même sa personnalité et développer et développer ses facultés motrices et intellectuelles. L’enseignant doit avoir confiance dans les forces de l’enfant et respecter sa liberté d’action en préparant une ambiance nécessaire et favorable à son développement. L’enseignant doit être capable d’observer les différences de rythme de l’enfant en faisant preuve d’attention et de respect.

Célestin et Elise Freinet, ont prôné la recherche permanente des buts et des moyens, l’attention profonde portée à l’enfant, à ses besoins, à ses intérêts, aux lois de son développement, à ses démarches investigatrices et créatives. La présence vigilante, clairvoyante et lucide de l’enseignant qui doit savoir créer le climat affectif de confiance réciproque dans lequel s’engagera tout naturellement le dialogue entre le milieu et l’enfant, l’enseignant et les enfants, les enfants eux-mêmes.

La pédagogie Steiner-Waldorf partage ce courant de pédagogie naturelle, fondée sur la liberté de l’homme, convaincue que l’amour, la confiance, l’enthousiasme, dotent les enfants de la sérénité et des forces qui lui seront indispensables pour avancer, y réaliser le projet de leur existence, en contribuant au projet de l’Homme.

4. Une équipe pédagogique engagée, bilingue et diversifiée 

De plus en plus de recherches sont faites ces dernières années sur les neurosciences et l’éducation, sur le fonctionnement du cerveau. La bienveillance et l’empathie (enseignants, équipe éducative, parents) jouent un rôle important dans le développement d’une partie essentielle du cerveau (le cortex préfontal), mais elle aurait aussi un effet considérable sur l’apprentissage et la mémoire (l’hippocampe). Ainsi, les enfants soutenus et encouragés ont une meilleure mémoire et une meilleure appétence intellectuelle. A contario, un enfant humilié, stressé, sécrète des molécules de stress qui détruisent ses neurones dans des structures cérébrales particulièrement importantes pour lui. L’enfant a alors du mal à apprendre, à réfléchir, à mémoriser. Penser clairement devient alors difficile.

L'after school

L’Autre École propose un programme d’éducation complémentaire pour les 6-12 ans. Afin de répondre aux besoins des parents, les enfants y sont pris en charge 2 fois par semaine dès la sortie des classes, ainsi que le mercredi.

Des classes d’âge mixte pour les 6-9 ans et les 9 -12 ans ont pour vocation d’ouvrir et d’éveiller les élèves de manières ludiques

Le programme des activités, défini avant chaque semestre, est organisé autour de divers ateliers orientés vers l’atteinte de 4 objectifs clés :

1 . Développement intellectuel pluridisciplinaire

  • Ouverture sur le monde : ateliers de découverte d’autres cultures,…
  • Décryptage de la société : ateliers permettant la compréhension de l’actualité, les échanges philosophiques et le développement du sens critique…
  • Développement de la curiosité et ouverture du champ des possibles : rencontres d’artisans, d’artistes, de passionnés…
  • Découverte de compétences « nouvelles » : ateliers technologiques, de codages, de logique…

2 . Développement personnel

  • Dans le champ émotionnel : ateliers de découverte de la sensibilité émotionnelle, apprentissage de la gestion des émotions et des sentiments
  • Dans le champ comportemental : ateliers de méditation, pleine conscience, yoga, gestion de la concentration
  • Dans le champ psychologique : ateliers confiance en soi, équilibre

3 . Développement de la sensibilité artistique

  • Activités exploratoires : visites de musées, observation de l’architecture, sorties au théâtre et au cinéma, spectacles vivants, partages d’expériences créatives…
  • Activités pratiques : mise en perspective des activités exploratoires par le développement de projets aboutissant à un résultat concret, permettant la pratique des techniques observées (peinture, théâtre, cuisine, danse, photographie, écriture, visionnage de film, écoute ou création de musique etc.)

4 . Développement moral et civique

  • Sorties d’ouverture solidaire : Apport d’un soutien et d’amour à des personnes en difficultés (rencontres de SDFs, réfugiés, handicapés, visites de maison de retraite…
  • Ateliers « vivre ensemble » : ateliers favorisant la collaboration, la compréhension de l’autre, l’empathie

Les différents ateliers sont construits comme des points d’accroche thématiques qui concourent tous vers la réalisation des objectifs plus globaux. L’apprentissage n’est pas cloisonné, et chaque activité sollicite plusieurs formes d’intelligence chez l’enfant. Ainsi, l’atelier peinture pourra être l’occasion de découvrir une autre culture, de développer son empathie, ou encore de prendre confiance en soi en menant à bien un projet qui sera présenté aux groupes, etc.

L'école des grands

Afin de mobiliser l’ensemble des personnes impliquées dans l’éducation, L’Autre École propose des formations le soir pour les parents et les éducateurs au sens large. Ce sera l’occasion de redonner sa place à l’école et à la transmission, en faisant véritablement de cet endroit un lieu d’apprentissage pour tous, où les enfants auront le plaisir de voir leurs parents apprendre dans les mêmes locaux qu’eux.

Lors de ces sessions de cours et de partage d’expériences, les différents intervenants transmettront des savoirs essentiels autour de deux thématiques :

La pédagogie : accompagnement à l'apprentissage

Eduquer est sans doute le «travail » le plus important d’une vie, et pourtant rien ne nous y prépare. L’Autre Ecole propose un accompagnement à l’apprentissage et à l’éducation grâce à l’étude de certains mécanismes de pédagogie positive, les témoignages des personnes inspirantes, ou encore en permettant les échanges avec d’autres parents et/ou éducateurs confrontés aux mêmes problèmes du quotidien.

Le développement personnel

Parce ce qu’un adulte épanoui est la clé du bonheur d’un enfant, L’Autre École propose des sessions, le soir, sur des thèmes variés de développement personnel. Mieux se connaître, réussir sa vie, développer sa créativité … seront autant de thèmes abordés.

L'école du lien

L’une des ambitions de L’Autre École est de recréer du lien social, indispensable au bonheur collectif et au vivre ensemble. Ainsi, le week-end, elle devient un lieu d’échange intergénérationnel pour les enfants, les parents et les grands parents, et propose des activités pour tous. Enfants et adultes peuvent venir ensemble, soit pour que les premiers participent à des ateliers tandis que les seconds vaquent à leurs occupations, soit pour participer à un même atelier, apprendre ensemble avec enthousiasme et partager des moments de joie. Ou encore, simplement pour profiter du lieu.

Enfin, afin de véritablement faire de l’école un lieu de vie ancré dans son environnement, L’Autre École accueille également le week-end des associations de quartier et des étudiants pour des cours de soutien scolaire bénévole. Elle fait ainsi du vœu de solidarité, une réalité.